Portail de données Koumoul

Étrangers par nationalité - France

Le recensement de la population permet de connaître la diversité et l'évolution de la population de la France. L’Insee fournit ainsi des statistiques sur les habitants et les logements, leur nombre et leurs caractéristiques : répartition par sexe et âge, professions, conditions de logement, modes de transport, déplacements domicile-travail, etc.

Les résultats des recensements depuis 2006 ne se comparent correctement entre eux que sur des périodes espacées d’au moins 5 ans.

Les données contiennent la répartition des étrangers par nationalité détaillée selon les continents de 2006 à 2018.

Par rapport aux données initiales, les valeurs infèrieurs à 100 sont nottées égales à 100. Les valeurs sont regroupées dans une fichier CSV, les données ont été transposées et la colonne continent correspond aux sections continent du fichier de l'INSEE.

Définitions

Tous les concepts utilisés dans la diffusion sont présentés sur la page des définitions du recensement.

Étranger : un étranger est une personne qui réside en France et ne possède pas la nationalité française, soit qu'elle possède une autre nationalité (à titre exclusif), soit qu'elle n'en ait aucune (c'est le cas des personnes apatrides). Les personnes de nationalité française possédant une autre nationalité (ou plusieurs) sont considérées en France comme françaises. Un étranger n'est pas forcément immigré, il peut être né en France (les mineurs notamment).

Remarque : A la différence de celle d'immigré, la qualité d'étranger ne perdure pas toujours tout au long de la vie : on peut, sous réserve que la législation en vigueur le permette, devenir français par acquisition.

Immigré : selon la définition adoptée par le Haut Conseil à l’Intégration, un immigré est une personne née étrangère à l’étranger et résidant en France. Les personnes nées françaises à l’étranger et vivant en France ne sont donc pas comptabilisées. À l’inverse, certains immigrés ont pu devenir français, les autres restant étrangers. Les populations étrangère et immigrée ne se confondent pas totalement : un immigré n’est pas nécessairement étranger et réciproquement, certains étrangers sont nés en France (essentiellement des mineurs). La qualité d’immigré est permanente : un individu continue à appartenir à la population immigrée même s’il devient français par acquisition. C’est le pays de naissance, et non la nationalité à la naissance, qui définit l'origine géographique d’un immigré.

2,119 enregistrements - 47.34 Ko
Données issues de cette source
Mis à jour le 27/05/2021
Partager
Evolution des étrangers en France par nationalité  

Evolution des étrangers en France par nationalité de 2006 à 2018.

La couleur d'une barre dépend du continent du pays.

Étrangers par nationalité - France 

Recherchez et selectionnez votre nationalité dans la barre de recherche.

Evolution des étrangers en France par continent  

Evolution des étrangers en France par continent de 2006 à 2018.